in

15 comportements à adopter pour garder les océans propres

Crédits : Yogendra Singh-Lara Jameson (Pexels) (Montage: LaListe)

À travers le globe, la pollution des eaux est un problème majeur. Que cela soit les nappes phréatiques, les petits ruisseaux, les grandes mers ou océans, tous ces milieux ont été altérés de près ou de loin par l’activité humaine. À cause de certains comportements délétères, les océans et les mers deviennent ainsi de moins en moins propres. Le plastique est par exemple omniprésent. D’ailleurs, au milieu du Pacifique, un nouveau continent constitué de cette matière grossit d’année en année. Pour arranger la situation, ou limiter les dégâts, voici une liste non exhaustive de comportements à adopter pour garder les océans et les cours d’eau les plus propres possible.

1/ Se renseigner sur la pollution des océans

Se tenir informé des dernières actualités permet d’adapter ses comportements pour garder les océans propres. De nouvelles alternatives aux objets polluants peuvent en effet faire leur apparition. En outre, regarder des documentaires ou lire des articles de qualité constituent d’autres façons de donner du sens à son engagement. Cela est aussi une bonne occasion de découvrir des dangers insoupçonnés qui planent sur l’environnement. Par exemple, la crème solaire contamine l’eau durant vos baignades. Il est donc important de choisir un produit ne faisant pas courir de risque à la nature lors de vos sorties à la plage.

2/ Sensibiliser votre entourage

Se renseigner est aussi une bonne occasion d’étoffer ses arguments afin de sensibiliser votre entourage sur la préservation de la faune et de la flore marine. Toutefois, prenez garde au prosélytisme ! En effet, personne n’aime se faire remettre en question de manière déplacée et brusque. Il vaut mieux expliquer les faits scientifiques pour enclencher une remise en question, plutôt que de charger personnellement quelqu’un.

3/ Faire du bénévolat pour nettoyer les plages

Depuis quelques années, les initiatives pour nettoyer les littoraux se multiplient. Votre mairie est certainement au courant du prochain ramassage. C’est l’occasion de rencontrer des personnes possédant aussi la même fibre écologique que vous, tout en faisant une bonne action ! Vous pouvez aller plus loin et récupérer les déchets d’autrui lors de vos balades aux abords des cours d’eau. Certes, ce n’est pas très glamour de s’occuper des incivilités des autres, mais la nature saura apprécier votre geste. Si vous n’avez pas le temps, il est toujours possible de faire une donation à une organisation de sauvegarde des milieux marins par exemple.

comportements océans propres
Crédits : Lara Jameson (Pexels)

4/ Passez-vous du plastique

Le plastique, c’est quand même bien pratique. Il permet de réaliser un tas d’objets avec un matériau hygiénique. Pour la nature qui ne vit pas dans l’immédiat, c’est toutefois une catastrophe. Le plastique met en effet des années à se dégrader. Pire, le temps ne fait que couper la matière en des bouts de plus en plus petits. Ces microplastiques se retrouvent ainsi partout dans l’océan : dans l’eau, les poissons, les coquillages, etc. Vous en avez d’ailleurs certainement dans votre organisme. Dès lors, il convient de limiter le plus possible le plastique, surtout celui à usage unique ! Même jetés dans une poubelle, vos déchets peuvent se retrouver dans un cours d’eau. Donc, n’hésitez pas à refuser les couverts que l’on vous propose avec votre déjeuner pris en grande surface.