Connaissez-vous vraiment les girafes ? 10 faits étonnants sur ces géantes de la savane

Crédits photos : Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : Laliste.net

Entre les sorties au zoo ou les safaris dans des pays africains, il y a de grandes chances pour que tout le monde ait déjà vu des girafes au moins une fois dans sa vie. Ces grands animaux mesurant en moyenne 4 mètres de haut semblent n’avoir aucun secret… Mais connaissez-vous vraiment tout sur ces géantes de la savane ? Voici 10 faits surprenants et anecdotes méconnues sur les girafes. On en apprend tous les jours !

Chaque être vivant est teinté de mystère et les girafes ne font pas exception à la règle. Elles disposent de comportements et de caractéristiques physiques dont vous ne doutiez sans doute pas l’existence… Il est grand temps de remédier à ces lacunes grâce à ces 10 faits méconnus sur les girafes !

1/ Les girafes sont en voie critique de disparition

Malheureusement, ces magnifiques et gigantesques créatures sont en danger. Ces 15 dernières années, 40 % de la population de girafes a disparu. En tout, ce sont sept pays d’Afrique qui ont vu les girafes disparaître peu à peu. Pour cause, la destruction de leur habitat naturel par l’Homme ainsi que le braconnage. Nos amies sont pourtant essentielles au maintien de la biodiversité africaine. En mangeant les pousses et les feuilles des arbres, elles contribuent à la naissance et au développement de nombreuses espèces de plantes. Les animaux présents dans la nature ont tous un rôle à jouer, les protéger devrait donc être une priorité… Ces faits sur les girafes devraient bien vous alerter…

girafe qui mange plantes
Crédits : Slawek K/Unsplash

2/ Les girafes se déclinent en 4 espèces différentes

On pense qu’elles se ressemblent toutes et qu’il n’existe qu’une seule espèce de girafe. Détrompez-vous, il y en a plusieurs en réalité. Jusqu’en 2016, on pensait qu’il y en avait 9 d’après une classification ancienne. Néanmoins, les girafes n’avaient pas été étudiées avec autant de minutie que d’autres animaux. Grâce à des tests ADN, des chercheurs ont pu établir l’existence de quatre espèces de girafes différentes. Leur distinction se base essentiellement sur l’habitat naturel, le pelage et les cornes. Même si ça ne se voit pas, il y a effectivement quelques subtiles différences de l’une à l’autre !

faits sur les girafes especes
Crédits : Louise Pilgaard/Unsplash

3/ Au Kenya et en Tanzanie, on a découvert des girafes blanches

C’est en 2017 qu’une girafe femelle et son petit girafon se sont exposés aux yeux d’un villageois. Étonnamment, leur robe n’était pas tachetée, mais d’un blanc immaculé. Heureusement pour elles, l’habitat choisi était une zone protégée. En s’approchant du binôme, les écologistes furent rassurés que la mère eût caché son petit et s’était mise en position défensive. Ils les filmèrent de loin, générant alors les toutes premières images de girafes atteintes de leucisme. Cette caractéristique diffère de l’albinisme, dans le sens où certaines cellules pigmentaires survivent, comme chez les tigres blancs. Le couple mère/enfant détenait d’ailleurs quelques taches noires sur la tête et les pattes, ainsi que des yeux foncés.

4/ Les girafes mâles voient leur robe noircir avec l’âge

Les motifs dessinés sur le pelage des girafes tirent généralement vers le brun. Cependant, en vieillissant, ils deviennent noirs chez les mâles. On peut d’ailleurs définir approximativement leur âge en observant cette pigmentation. Autour de 9 ans, les taches sont beaucoup plus foncées qu’au début de leur vie. Pour le moment, les scientifiques n’ont pas trouvé la cause de cette évolution pigmentaire. Seuls les mâles sont touchés. Cela aurait peut-être un lien avec le développement des hormones de testostérone. Vous ne vous attendiez sûrement pas à lire des faits sur les girafes que même la science ne peut pas expliquer…

faits sur les giraffes male
Crédits : Roger Erdvig/Unsplash

5/ Les girafes poussent la chansonnette durant la nuit

Tandis qu’elles apparaissent calmes et placides la journée, les girafes ne le sont pas tant que ça. Ce silence permanent a semé le doute dans l’esprit de certains chercheurs, qui ont fini par penser qu’elles ne communiquaient que par gestes et grognements. En 2015, des groupes de girafes disséminés dans trois zoos européens se sont prêtés à une expérience. Durant environ 1000 heures, des caméras ont enregistré leurs moindres faits et gestes. Au bout d’un certain temps, les scientifiques remarquèrent qu’à la nuit tombée, les girafes communiquaient… en fredonnant ! Il s’agit d’un bruit hybride entre le bourdonnement d’abeille et les chants religieux. La fréquence de ce son est très basse, mais reste perceptible par les oreilles humaines si l’on est attentif. Comme ce fredonnement n’est émis que la nuit, on suppose que les girafes se retrouvent grâce à lui, ou bien qu’elles ronflent…

faits sur les girafes communication
Crédits : Photo Lily/Unsplash

Connaissez-vous vraiment les girafes ? 10 faits étonnants sur ces géantes de la savane
noté 5 - 1 vote[s]