in ,

Ce scientifique expérimente les piqûres d’insectes en fonction de la douleur

Crédits : épingle Pinterest de l'article - Andrea Piacquadio (Pexels)/(montage: LaListe)

7/ Abeille charpentière : 2,5

Électrisante, tranchante, perçante. La prochaine fois, engagez un électricien.

6/ Abeille européenne : 3,0

Elle s’est faufilée dans votre canette de soda et vous pique à la langue. C’est immédiat, bruyant et incapacitant. Pendant dix minutes, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue.

5/ Guêpe à papier : 3,0

Un arrière-goût nettement amer. Comme renverser un gobelet d’acide chlorhydrique sur une coupure de papier.

4/ Fourmi rouge moissonneuse : 3,0

Quelqu’un utilise une perceuse électrique afin d’extraire votre ongle incarné.

3/ Polistes dominula ou Warrior Wasp : 4,0

Explosive et dure longtemps. Vous criez comme un fou. Une huile chaude de friteuse se répand sur toute votre main.

2/ Guêpe Pepsis ou Tarantula Hawk (un nom qui fait bien plus peur) : 4,0

Torture. Vous êtes enchaîné dans l’écoulement dans un volcan en éruption. Instantanée, électrisante, atroce, totalement incapacitante. Aveuglante, féroce, comme un sèche-cheveux jeté dans votre bain moussant.

Heureusement, la douleur ne dure que cinq minutes. Toutefois, les piqûres de ces insectes infligent assez de douleur pour que l’espèce n’ait aucun prédateur connu.

1/ Fourmi balle de fusil : 4,0 (voire plus…)

Une douleur pure, intense, éclatante. Comme marcher sur des charbons ardents avec un clou rouillé de huit centimètres dans le talon.

Au fait, l’effet du venin dure entre 12 et 24 heures…