11 phrases toutes prêtes pour clouer le bec aux climato-sceptiques

Crédits : LaListe.net

Si certains ne croient pas au réchauffement/dérèglement climatique qui ne cesse de faire augmenter les températures à échelle planétaire, ce sont pourtant 97 % des scientifiques compétents en la matière qui s’accordent à dire que le phénomène est bien présent, majoritairement dû aux activités humaines. Il n’y a qu’à observer les animaux pour se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond. Malgré tout, les climato-sceptiques subsistent. Voici quelques tirades pour leur rabattre le caquet, et ne pas se laisser démonter.

1/ “Le climat a toujours changé, ce n’est pas nouveau”

Réponse : En effet, le climat a souvent changé par le passé. Sauf qu’aujourd’hui, ce changement est en majeure partie lié aux activités humaines.

2/ “Avec le froid qui vient de frapper la France, on ne peut pas dire qu’il y ait réchauffement climatique”

Réponse : D’abord, on parle plutôt de dérèglement climatique. Un hiver plus froid n’a rien à voir avec les tendances sur le long terme, qui indiquent d’ailleurs une hausse des températures à l’échelle planétaire (la période 1981-2010 a été la plus chaude depuis 1400 ans).

3/ “Les animaux et les plantes vont s’adapter”

Si vous voulez continuer à voir des espèces disparaître, vous pouvez continuer à le penser. On assiste déjà à l’extinction de plusieurs milliers de plantes et d’animaux qui ne peuvent pas s’adapter en si peu de temps à ces changements trop rapides.

4/ “Tous les scientifiques ne sont pas d’accord avec le réchauffement climatique”

Réponse : 97 % des scientifiques à travers le monde s’accordent à dire que le réchauffement climatique est bien présent, et d’origine humaine. Certes, cela fait 3 %…

5/ “C’est un phénomène naturel, un cycle, il n’y a pas de quoi s’inquiéter”

Un phénomène naturel répond à une force naturelle. Aucune force motrice de cette nature n’a été observée, si ce n’est les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine.

6/ “Le zéro-déchet, c’est de l’extrémisme”

Réponse : Qu’est-ce qui est extrême ? Manger une tomate hors-sol bourrée de pesticides ayant traversé l’Europe fabriquée par des sans-papiers en plein mois de janvier pour engraisser des actionnaires ? Ou acheter une tomate bio en juillet produite à 20 km de chez moi par un travailleur de ma commune ?

11 phrases toutes prêtes pour clouer le bec aux climato-sceptiques
noté 5 - 1 vote