in ,

12 faits historiques sur la mystérieuse Cité Interdite de Pékin

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

Située à Pékin, la Cité Interdite est un des sites touristiques les plus visités de la planète. Le palais est en effet un monument emblématique de Chine qu’il faut absolument visiter lorsque l’on voyage dans ce pays. S’étendant sur 72 hectares, l’ancienne demeure des empereurs reste toutefois drapée de mystères. On lève le voile sur les secrets les plus spectaculaires de la Cité Interdite dans cette liste de 12 faits historiques.

1/ Achevée en 1420, la construction de la Cité Interdite n’a pris que 14 ans ! Un million de travailleurs ont été nécessaires pour réussir cet exploit.

2/ Le site est nommé en chinois Cité Interdite Violette, car il était défendu au peuple de s’y rendre sans la permission de l’empereur. Quant à la partie colorée de l’appellation, elle provient du nom chinois de l’étoile Polaire, siège de l’empereur céleste. De nos jours, la population locale désigne le lieu par « l’ancien palais ».

3/ Siège du pouvoir impérial chinois, la Cité Interdite a accueilli vingt-quatre souverains. Le dernier a été Puyi de la dynastie Qing qui y a séjourné jusqu’en 1912.

4/ Dès 1924, la Cité Interdite est devenue le « musée du Palais ». À cette occasion, tous ses objets ont été inventoriés. La collection se composait alors de plus de 1,7 million de pièces ! D’ailleurs, le site abrite la plus grande collection d’anciennes structures en bois de la planète.

5/ Toutefois, une partie de cette collection se trouve… à Taiwan ! Lors de l’invasion japonaise de 1933, le musée a en effet évacué vers l’île certaines pièces afin de les protéger des troupes ennemies. Maintenant indépendante, Taiwan détient toujours une partie des objets de la Cité Interdite.

6/ Le 1er octobre 1949, Mao a proclamé la République populaire de Chine devant la foule et les militaires réunis sur la place Tian’anmen. Toutefois, le dirigeant communiste a fait sa déclaration depuis un balcon de la porte sud de la Cité Interdite (celle de la Paix céleste). Les deux lieux iconiques de Pékin sont en effet voisins !