in ,

12 faits historiques sur la mystérieuse Cité Interdite de Pékin

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

7/ De peur que les gardes rouges chinois saccagent la Cité Interdite durant la Révolution culturelle (1966 – 1976), le Premier ministre communiste a ordonné la fermeture du site. L’armée a alors été déployée pour garder ses portes.

8/ L’UNESCO a inscrit la Cité Interdite au patrimoine mondial de l’humanité en 1987.

9/ Un des faits les plus insolites sur la Cité Interdite est l’ouverture d’un Starbucks en 2000 en son sein. Néanmoins, l’établissement a fini par fermer ses portes en 2007, notamment grâce aux protestations de la population locale.

10/ En 2016, un nouvel inventaire a été effectué dans l’ensemble de la Cité Interdite. On a alors déniché plus de 55 000 objets de valeur qui sont venus grossir la collection déjà impressionnante du musée.

11/ La symbolique des couleurs a son importance à la Cité Interdite. Le jaune est la couleur des empereurs et se retrouve sur des ornements qui habillent presque toutes les toitures du site. Quant à la bibliothèque, son toit est noir, car la couleur évoque l’eau en Chine et protège donc le bâtiment des incendies. Cependant, cela n’a pas empêché la Cité Interdite de prendre feu à plusieurs reprises au cours de son histoire.

12/ Le premier film à avoir immortalisé la Cité Interdite est américain (La cité défendue, en 1918). Depuis, de nombreux longs-métrages ont pris place dans l’ancienne résidence dynastique. Afin que le septième art puisse profiter encore davantage de ce décor, un studio chinois a même construit une reproduction de la Cité Interdite à l’échelle 1:1 !