Plongez dans le monde des petites bêtes ! 10 insectes effrayants à ne pas approcher

Crédits : captures Pinterestissues de l'article/Montage Laliste.net

Le monde des insectes est à la fois vaste et microscopique. Comme le dit l’expression : “ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse”, mais méfiez-vous de certains insectes ! Il y en a qu’il ne vaut mieux pas approcher… Découvrez ces 10 insectes effrayants que vous ne voudriez pas croiser sur votre chemin.

1/ La Dermatobia hominis, un insecte méthodique

Cette créature hybride mi-mouche mi-abeille vole dans la jungle d’Amérique latine. L’étrange abeille s’attaque plutôt au bétail, mais n’hésite pas non plus à piquer les humains ! La technique de ponte des femelles est très spécifique, puisqu’elle attache ses oeufs sur d’autres insectes afin qu’ils soient amenés jusqu’à un hôte. La chaleur corporelle de ce dernier fait éclore les bébés, qui pénètrent ensuite dans la peau. Des lésions se créent, accompagnées de douleurs sévères. Des patients souffrant d’une telle affection ont même déclaré sentir les larves bouger sous leur peau… une opération chirurgicale est donc nécessaire à leur extraction.

2/ La Lonomia Obliqua ou la chenille mortelle

Cette chenille poilue n’en a pas l’air comme ça, mais elle est responsable de nombreuses morts en Amérique du Sud. Ses petits poils sont enduits d’une toxine mortelle, d’où son surnom de “chenille tueuse”. Une fois dans le sang, le venin cause des symptômes semblables à ceux de la gangrène. Il empêche le cerveau d’être irrigué, causant la mort de la victime. De plus, la toxine contient des agents anti-coagulants, empêchant les plaies de s’arrêter de saigner. Autant dire qu’il vaut mieux laisser cette chenille se transformer tranquillement en joli papillon…

3/ Les magnans, ces fourmis légionnaires, des insectes assez effrayants

Le mode de vie migratoire de ces insecets les obligent à changer de territoire tous les jours. Les colonies de magnans s’élèvent à environ 20 millions d’individus, détruisant tout sur leur passage. La faim ? Elles ne la connaissent pas, car elles tuent chaque insecte qu’elles croisent. Mais ce n’est pas tout, rien ne les arrête : oiseaux, serpents, mammifères et êtres humains sont en danger lorsque les magnans approchent. Elles escaladent les obstacles et utilisent leurs mandibules tranchantes pour tuer leurs proies. Imaginez-vous essayer de lutter contre des millions de fourmis qui s’en prennent à vous…

4/ La mouche tsé-tsé, un des insectes effrayants les plus dangereux

Il s’agit de l’un des animaux les plus dangereux du monde. Cette mouche vit en Afrique et est à l’origine de ce qu’on appelle communément “la maladie du sommeil”. Cette affection est générée par les parasites qui pénètrent dans le sang via le dard de la mouche tsé-tsé. La victime ressent d’abord des symptômes semblables à ceux de la grippe, avant de voir son cycle du sommeil chamboulé. Aucun traitement préventif n’existe et si la maladie n’est pas prise en charge très tôt, et elle devient incurable. Mieux vaut prendre des précautions avant de s’aventurer dans la savane africaine !

5/ Le scolopendre géant, aussi grand que sa colère

Les 35 centimètres de long de cet insecte effrayant le rendent très impressionnant. Particulièrement présent en Amazonie, il est très agressif et rapide dans ses mouvements. En résumé, il est très facile de le provoquer. Ce serait pourtant à vos risques et périls : grâce à ses nombreuses jambes, il s’accroche à ses ennemis, avant de leur injecter son venin. Il est dangereux pour les petits animaux, mais pas pour les humains. Néanmoins, il cause des symptômes douloureux, et provoque une fatigue et de la fièvre. Vous ne risquez donc pas de passer un bon moment en compagnie de ce scolopendre, qui fait définitivement partie des insectes effrayants à n’avoir peur de rien…

Plongez dans le monde des petites bêtes ! 10 insectes effrayants à ne pas approcher
noté 5 - 1 vote[s]