Réduire l’empreinte carbone des transports : 8 idées pas si compliquées !

Crédits photo : Pexels/Wikipedia/Montage : Laliste.net

Le dérèglement climatique et les effets de la pollution atmosphérique à coups d’émissions de dioxyde de carbone ne peuvent plus être niés. Les conséquences sont là : catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes, perturbation des récoltes et de la chaîne alimentaire, hausse des températures… Nous sommes face à un problème environnemental mondial. Alors, que pouvons-nous faire pour réduire son empreinte carbone et les gaz à effet de serre ? Voici 8 idées pas si compliquées…

1/ Voyager à vélo : un moyen insolite de partir à la découverte de nouvelles contrées et vivre une aventure inoubliable

Le cyclotourisme fait de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Le développement croissant de voies vertes et autres itinéraires cyclables en est la preuve. Voyager à vélo, c’est vivre une expérience unique, sortir de sa zone de confort et apprécier la beauté de paysages qu’on n’aurait pas pu admirer en voiture ou en avion. En plus, il y a dans l’itinérance à bicyclette un petit côté aventurier qui laisse une impression de liberté très appréciable !

Côté français, vous pouvez vous essayer aux véloroutes de la Vélodyssée, cette folle escapade presque garantie sans route partagée depuis le nord de la Bretagne jusqu’à la frontière espagnole. Prolongez vos vacances écologiques en piochant parmi l’un des itinéraires du réseau de l’EuroVélo, et pédalez au cœur de l’Europe de l’Ouest, en Norvège, en Italie et même jusqu’à Moscou !

vélos pédaler forêt de pins maritimes
Crédits photos : Margaux Blanc

2/ Voter en faveur de la gratuité des transports en commun

Certaines villes concernées par la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique ont décidé de rendre leurs transports en commun entièrement gratuits. A Tallinn, en Estonie, les résidents empruntent gratuitement le réseau de bus et de tramway. À Chengdu, en Chine, les transports en commun sont gratuits de 05 à 07 h du matin, pour désengorger les lignes. Au Canada, à Calgary, le tram est gratuit en centre-ville. Chez nous, c’est Niort la première ville à avoir proposé ce service (uniquement sur le réseau bus), suivie par Dunkerque, Châteauroux et Gap (entre autres). Les jours de pic de pollution, certaines métropoles s’y mettent ponctuellement (à Grenoble notamment). En rendant le réseau de bus, de tram et autres transports citadins gratuit, il serait bien possible qu’on supprime un paquet de voitures ! Et d’émissions de carbone par la même occasion…

réduire son empreinte carbone transports
Crédits photo : Pexels

3/ Prendre son vélo pour aller au boulot grâce au réseau de voies vertes et de pistes cyclables

Quand on habite en ville, rien de plus facile que d’emprunter son biclou. En revanche, quand on vit à la campagne ou à la montagne, l’opération semble légèrement plus difficile. Pourtant, de plus en plus de voies vertes relient les villes par des berges ou des canaux par exemple, et le nombre de pistes et bandes cyclables sont en constante augmentation. Un moyen détourné de lutter contre le réchauffement climatique, en vous permettant d’enfourcher votre monture à deux roues pour rejoindre votre lieu de travail. Renseignez-vous sur les possibilités cyclables qu’offre votre ville, on ne sait pas toujours tout ! Bonus : une séance de sport gratuite et des économies en prévision.

piste cyclable vélos
Crédits photos : Margaux Blanc

4/ Mettre en place des lignes aériennes avec un service de téléphérique urbain

Le téléphérique, on le connaît bien au ski, mais ailleurs… A moins d’avoir déjà foulé les pavés de Brest ou de Grenoble, et d’avoir levé les yeux vers ces téléphériques urbains d’un nouveau genre. Les télécabines ont le vent en poupe ! Et pour cause, ce moyen de transport écologique, rapide et peu bruyant pourrait bien résoudre le problème d’engorgement de nombreuses villes. Cerise sur le gâteau : les cabines pourraient aussi servir au transport de marchandises. D’ailleurs, nombreuses sont les villes internationales à avoir adopté le procédé. On citera parmi elles Medellín en Colombie, La Paz en Bolivie (record avec un “métrocâble” de 30,6 km), Caracas au Venezuela ou encore Hong-Kong en Chine. Un système de câble urbain qui pourrait bien révolutionner la mobilité.

téléphérique Grenoble empreinte carbone transports
Les “Bulles” de Grenoble/Crédits photo : wikipedia.org

5/ Réaménager le réseau ferroviaire et desservir davantage de petites villes et villages

Ces dernières années, de nombreuses villes et villages se sont vues privées de réseau ferré. Sans compter les difficultés à desservir certains arrêts éloignés, proposer des horaires adaptées et faciliter certains trajets… (ndrl : aujourd’hui, il est assez fastidieux de se déplacer en train de l’ouest à l’est de la France sans emprunter de nombreuses correspondances). Le retour des dessertes SNCF dans les petites villes pourrait éviter de nombreux embouteillages. Et au passage, améliorer nettement la qualité de l’air…

train wagon transports en commun
Crédits : Pixabay

6/ Visiter une ville en louant un vélo ou une trottinette

Oubliez le taxi pour visiter les capitales européennes, favorisez le couple bicyclette-trottinette ! Vous n’avez pas pu échapper à la révolution verte qui oeuvre dans la plupart des grandes métropoles. Les trottinettes électriques et locations de vélo à la minute affluent dans les rues. Une idée pour limiter les allers-venues motorisées et visiter une ville autrement, de manière ludique et économique.

Une belle flotte de trottinettes Lyon
Une belle flotte de trottinettes en libre service à Lyon/Crédits photo : wikipedia.org

7/ Revoir l’optimisation des trajets de transporteurs pour réduire leur empreinte carbone

Des millions de colis sont livrés chaque jour en France ou transitent par l’Hexagone. Les camions, poids lourds et autres transporteurs spécialisés se multiplient sur les routes et autoroutes françaises, pouvant causer des ralentissements sur le trafic routier. Si ce n’est une augmentation de l’empreinte carbone sur l’environnement.

Pour limiter et optimiser au mieux les trajets des professionnels, certaines entreprises ont décidé de recourir à une application de géolocalisation de véhicules comme celle de Verizon Connect. Ce type de logiciel permet aux entreprises de vérifier la position de leur flotte et de réagir rapidement en cas d’urgence (détour de dernière minute, bouchon, etc.).

Là encore, c’est à nous de créer le changement, en consommant plus simplement et en limitant dans la mesure du possible les achats en ligne…

colis noel cadeau
Crédits : Pixabay

8/ Faire du covoiturage dès que possible pour réduire son empreinte carbone

Vous prenez votre voiture seul(e) chaque matin pour vous rendre sur votre lieu de travail ? Vous engloutissez chaque été des centaines de kilomètres pour vous rendre sur votre lieu de vacances ? Alliez l’utile à l’agréable en embarquant des passagers pour faire passer le temps ! Généralement plus économique, le système de co-voiturage permet aussi de réduire le nombre de voitures sur les routes. Et qui dit moins de véhicules dit aussi moins de bouchons et de pollution… Des gestes simples à prendre en considération.

sauver la planète empreinte carbone voiture transports
Credits : Pexels.com

Les ressources naturelles ne sont pas éternelles. Protégeons notre planète en adoptant des comportements plus durables pour compenser notre impact environnemental. Déclarons la guerre aux émissions de CO2 et faisons le bilan carbone de tous nos déplacements !

Vous avez aimé ces idées pour réduire l’empreinte carbone des transports ? Vous aimerez aussi :

Pollution plastique : découvrez les 7 plus gros pollueurs du monde et les astuces pour les boycotter

Quelles voitures consomment le moins ? Les 15 véhicules à essence ou diesel les plus rentables sur le marché

Pollution humaine : 10 types de pollutions dont on parle moins, que les adeptes du zéro déchet connaissent bien


< /br>