in

Ces sites internet de notre adolescence qui ont (presque) disparu

Crédits : montage LaListe

7/ Rotten

En dehors du darknet, existait-il un site plus extrême que Rotten ? Véritable rite d’initiation pour adolescents du monde entier, le domaine regroupait les contenus multimédias les plus violents de la toile. Au programme : vidéos de meurtre, d’amputation, de suicides, d’accidents mortels ou encore des photos d’autopsie.

Rotten

Pour le bien de l’humanité, Rotten ferma ses portes en 2017 après vingt longues années d’existence et de traumatismes. Des sites disparus de notre adolescence, c’est sans doute celui que l’on regrette le moins !

8/ Multimania

Multimania était le leader français de l’hébergement de pages personnelles. Juste avant sa disparition en 2009, le site en comptait pas moins de 6 millions ! Multimania proposait de créer son propre espace sur la toile avant l’émergence de WordPress.

Lycos

Comme CaraMail, le site fut racheté par Lycos au début des années 2000. Multimania n’arriva pas à suivre les évolutions d’internet et loupa le virage amorcé par les grands réseaux sociaux que nous connaissons bien à présent. Il s’agit donc d’une nouvelle sortie de route pour un géant français, après un rachat par Lycos… On peut ainsi dire que sur internet, ce ne sont pas les chats, mais plutôt les chiens noirs qui portent malheur ! Aujourd’hui introuvables, les pages personnelles Multimania resurgiront peut-être un jour, tels des fossiles de l’internet d’autrefois.