Insolite : Top 10 des animaux au physique très spécial, à la limite de l’effrayant

©Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : Laliste.net

Des animaux marins ou terrestres assez étonnants, au physique insolite et très particulier. Nos profs de SVT nous les auraient-ils cachés en raison de leur différence ? C’est l’intérieur qui compte !

L’important n’est pas ce qu’on voit à l’extérieur, n’est-ce pas ? Car ce qui compte, c’est surtout ce que ces petits bébêtes, jugées hideuses pour certain(es), ont à apporter à la nature et à leur environnement. Ces animaux au physique surprenant (parfois peut-être limite effrayant… voyez la lamproie du point 6) ne sont pourtant pas là pour rien ! Et ne valent pas moins que les autres, qu’on se le dise…

1/ Le blobfish

Le blobfish est un poisson vivant entre 600 et 1200 mètres de profondeur, au large des côtes australiennes. Espèce vulnérable en raison de la pêche extensive, ce gros poisson à l’aspect gluant ne devrait toutefois pas être pêché pour la consommation humaine… Un bon point ! Le blobfish remporte haut la main la première place du classement des animaux au physique insolite !

2/ La taupe au nez étoilé

Cette espèce de taupe, aussi appelée condylure étoilé, évolue dans l’Amérique du Nord. Le mammifère peut atteindre 20 centimètres de long, sa queue étant la plus longue. C’est son museau à la forme particulière qui lui doit son appellation.

3/ Le cochon de mer

Le cochon de mer, aussi appelé scotoplane, se caractérise par ses 7 paires de “pieds”, son corps transparent et gonflé et ses longues papilles dorsales. Cette espèce marine se retrouve un peu partout dans le monde, dans les profondeurs abyssales des bassins océaniques. Les cochons de mer vivent en effet à des profondeurs extrêmes, à partir de 6000 mètres.

4/ Le rat-taupe nu

Le rat taupe nu ou hétérocéphale de son nom scientifique, est un rongeur de l’Afrique de l’Est aux multiples attraits ! Il est par exemple capable de réguler sa température comme bon lui semble pour s’adapter à tous les climats, possède une organisation sociale remarquable, tout comme sa capacité de reproduction et de résistance aux maladies. Enfin, et malgré ce qu’on pourrait penser au vu de son absence de fourrure, il est capable de dépasser la trentaine d’années en termes d’espérance de vie !

5/ L’aye-aye

L’aye-aye est un type de primate vivant dans les terres africaines proches de Madagascar. L’aye-aye possède des incisives rappelant celles des rongeurs, des oreilles proches de celles des chauves-souris et une queue qui rappelle celle des écureuils. Point particulier : le troisième doigt de sa main est très allongé. Selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), l’espèce serait en voie d’extinction.


< /br>