10 spécialités culinaires emblématiques dont vous ignorez certainement l’amusante histoire

Montage : LaListe.net via Piktochart

6/ Le Donut’s, une véritable bouée de sauvetage

On doit le donut sans surprise, à nos confrères américains. Selon certaines sources, l’introduction du petit beignet frit serait due à un peuple francophone. D’autres affirment que ce sont les Hollandais les seuls responsables, bien qu’il n’existe pas franchement d’accord officiel sur l’origine de la pâtisserie.

Quant au trou central, plusieurs légendes subsistent. Nous n’en retiendront que la plus probable : Hanson Gregory (1832-1921), jeune capitaine américain constatant la perte de plusieurs de ses matelots tombés par-dessus bord et coulant à pic au fond de l’océan en raison de la pâte trop lourde ingérée, aurait imposé au cuisinier de retirer la partie centrale de la pâtisserie pour alléger la charge. Le beignet troué fut alors qualifié de life-saver, au même titre que la bouée de sauvetage, qui ressemble d’ailleurs étrangement à un gros donut…

donuts goûter sucré
Crédits photos : Pexels

7/ Le café Liégois, en fait Viennois

L’appellation “café liégeois” remonterait à la guerre 1914-1918 avec la bataille des forts de Liège menée en Belgique. Cette résistance héroïque de la ville belge a dès lors suscité un vif intérêt auprès de la France qui la gratifia, le 7 août 1914 de la Légion d’honneur. Dans le même temps, Paris débaptise le café viennois, qui évoque l’ennemi, pour le renommer “café liégeois”.

cafés viennois ou liégeois
Crédits photos : Wikipedia

8/ Les cookies, des spécialités culinaires issues d’un ratage bienheureux

Le cookie aurait été inventé par accident par un couple d’aubergistes, Kenneth et Ruth Wakefield, en 1930. Mais un jour, alors qu’elle préparait des biscuits, Ruth se rend compte qu’il lui manque du chocolat pâtissier. Elle décide alors d’ajouter à sa pâte des morceaux de chocolat mous, pensant que ceux-ci fondraient pour donner des biscuits chocolatés. Mais les pépites ont tenu bon et c’est ainsi que le cookie est né.

sauver la planète spécialités culinaires
Crédits : Pexels

9/ Le quatre-quart, un gâteau équitable

Le quatre-quarts, de l’or en barre ! Spécialité bretonne par excellence, ce gâteau généreux, souvent cuit dans un moule en forme de barre, porte bien son nom. C’est le moins qu’on puisse dire… La particularité de ce gâteau 100 % pur beurre est que les ingrédients principaux faisant partie de sa recette (beurre, œufs, farine et sucre) sont utilisés à quantité égale. Facile à retenir non ?

cake gâteau quatre quart
Crédits photos : Pixabay

10/ Le scone, un véritable roc écossais

À base de farine de blé, d’orge ou d’avoine, le scone est le must-have du tea time chez nos amis britanniques. Sachez que sa forme n’est pas née par hasard. Ses origines remonteraient à l’an 1513, où le nom fait sa première apparition au Royaume-Uni.

Le scone était à l’origine rond et plat, habituellement de la taille d’une petite assiette. Sa forme ferait référence à la pierre de la Destinée, roche de grès utilisée pour les couronnements en Écosse et en Irlande. Il semblerait qu’aucun roi d’Écosse ne pouvait être sacré s’il n’était assis sur cette pierre, également appelée pierre de Scone… (elle trône dans le petit village écossais du même nom).

scones anglais tea time spécialités culinaires anglaises
Crédits photos : Needpix

Vous avez aimé ces anecdotes sur les spécialités culinaires les plus populaires ? Vous aimerez aussi :

16 astuces culinaires insolites qui vous permettront de gagner un temps précieux

Les 12 spécialités culinaires les plus affreuses à manger

10 expressions qu’on ne comprend jamais quand on se met à la cuisine