in

6 inventions importantes que l’on doit à des femmes brillantes

Crédits : Jamain (CC BY-SA 4.0) / homegets.com (CC BY 2.0) (montage: LaListe)

5/ Le Kevlar — Stephanie Kwolek

En 1964, l’entreprise américaine DuPont cherche un moyen de remplacer le fer contenu dans les pneus des voitures pour les rendre moins gourmandes en essence. Aucun chimiste de l’entreprise n’est alors intéressé par le projet qui revient donc à Stephanie Kwolek. Elle se lance alors dans des expérimentations qui débouchent sur la naissance du Kevlar.

L’invention de la matière est loin d’être anodine. Le Kevlar est en effet bien plus léger que l’acier tout en étant cinq fois plus résistant. Stephanie Kwolek a donc bouclé le projet avec un certain panache. Sa trouvaille substitue effectivement à merveille le fer dans les pneus des automobiles. Mais ce n’est pas tout, puisque la matière est notamment utilisée pour remplacer l’amiante, renforcer la coque des bateaux ou encore dans les gilets pare-balles.

Stephanie Kwolek Kevlar DuPont chimiste polymère
Crédits : Science History Institute, Harry Kalish (CC BY-SA 3.0)

6/ Le jeu dont le Monopoly est une copie — Elizabeth Magie

Pour finir sur une note plus ludique, saviez-vous qu’on doit le Monopoly à une femme ? Elizabeth Magie est une Américaine qui a vécu au début du XXe siècle. En raison de son éducation notamment, elle s’est opposée aux grands propriétaires fonciers. C’est d’ailleurs pour dénoncer leur main mise sur l’habitat qu’elle a conçu The Landlord’s Game. Sa création, dont elle a déposé le brevet en 1904, ressemblait à s’y méprendre au futur Monopoly. Elizabeth Magie a voulu rendre son jeu ludique pour que les gens comprennent les effets délétères de la location immobilière.

Comment est-on arrivé au Monopoly, symbole triomphant du capitalisme et de la propriété privée ? Au chômage depuis la crise de 1929, l’ingénieur américain Charles Darrow a copié le jeu de Elizabeth Magie, en se gardant bien entendu de la citer. En 1935, il a réussi à faire éditer son Monopoly par la société américaine Parker Brothers. Le succès a été fulgurant, éclipsant totalement Elizabeth Magie et The Landlord’s Game. Cette logique d’appropriation masculine s’est malheureusement souvent répétée dans l’histoire des inventions faites par des femmes hors du commun.

Elizabeth Magie Monopoly créatrice inventions spoliés par des hommes femmes
Crédits : The Washington Times du 22 octobre 1906