Pollution humaine : 10 types de pollutions dont on parle moins

Crédits : Pexels/Montage : Laliste.net

6/ La pollution nucléaire

Les déchets radioactifs issus de l’industrie nucléaire sont enfouis sous terre en fin de vie. Ceux-ci, notamment l’uranium 238 ou le potassium 40 ne mettront pas moins d’un milliard d’années à se dégrader…

pollution humaine
Crédits : Pexels

7/ La pollution de l’eau

Ce type de pollution revêt plusieurs formes. Pollution thermique, bactériologique ou chimique, l’océan n’est pas le seul à trinquer : les eaux douces, saumâtres, souterraines, la pluie, la rosée ou encore les glaces polaires sont susceptibles de pâtir de la pollution humaine. Déversements pétroliers, intrants chimiques, mais aussi pilule contraceptive, cosmétiques et produits ménagers, la pollution de l’eau passe aussi par nos pommeaux de douche ! Arrêtons les frais.

pollution humaine
Crédits : Pexels

8/ La pollution de l’air

Gaz à effet de serre, monoxyde de carbone, composés organiques volatils (par les parfums notamment), tabac, hydrocarbures ou métaux, l’air semble aussi pollué que la terre…

pollution humaine
Crédits : Pexels

9/ La pollution pétrolière

La pollution provoquée par les hydrocarbures est celle que l’on trouve dans le pétrole ou le mazout.

pollution humaine
Crédits : Wikipédia

10/ La pollution organique

La pollution organique est un type de pollution humaine dont on parle que très peu. Il s’agit des cadavres et excréments humains. Celle-ci n’est pas polluante à proprement parler si elle est produite en quantités raisonnables, car recyclée par Mère Nature elle-même. Mais aujourd’hui, accumulés en trop grande quantité, il s’agit bien de déchets polluants.

Source et chiffres

Articles liés :

20 astuces pour devenir un citoyen Zéro Déchet sans effort et faire des économies au quotidien

Pollution plastique : découvrez les 7 plus gros pollueurs du monde et les astuces pour les boycotter

Emballages polluants : Top 10 des plastiques jetables les plus collectés dans le monde